Se lancer dans les travaux de rénovation ne s’improvise pas. La réalisation d’une telle initiative nécessite un budget assez important. Le crédit travaux est une meilleure alternative pour financer des projets de rénovation ou d’embellissement. Voici quelques étapes à suivre pour obtenir un crédit travaux.

Effectuer une simulation en ligne

Le simulateur de prêt en ligne s’avère être un moyen simple et pratique pour trouver le meilleur crédit travaux. En quelques clics, on peut imaginer tous les cas de figure. Par exemple, si on emprunte 20 000 € pour l’installation d’une véranda, combien doit-on rembourser par mois et sur combien de mois ? On peut ensuite ajuster ces trois paramètres, à savoir la somme empruntée, les remboursements mensuels et la durée du prêt. Ces éléments permettent d’obtenir une offre sur mesure qui passe dans le budget. Cette étape est une simple simulation gratuite, et ce, sans engagement. On pourra ainsi effectuer les comptes en toute transparence. Une fois que l’emprunteur a trouvé la formule correspondante à ses besoins, il a la possibilité de faire une demande en ligne. S’il a encore besoin d’une assistance d’un conseiller, il vaut mieux téléphoner le responsable. Il aura certainement une première acceptation de principe qui n’est pas contractuelle.

Recevoir une offre préalable de prêt pour les travaux

L’emprunteur ayant besoin d’argent recevra ensuite une offre préalable de crédit travaux, soit à télécharger, soit par courrier. À noter que cette offre est valable durant quinze jours. L’emprunteur doit prendre le temps de l’étudier. Elle précise le montant du crédit, sa durée ainsi que le montant des mensualités et leur nombre. Le coût total du crédit et son taux annuel effectif global (TAEG) y figurent également. Il faut savoir aussi que le TAEG inclut tous les intérêts, les frais ou commissions et les primes des assurances. Généralement, il reflète le coût total de l’emprunt. Il est donc essentiel de comparer le TAEG de différents établissements bancaires afin de trouver le meilleur taux. En plus de cela, l’offre préalable indique les conditions de remboursement anticipé pour une entrée d’argent inattendue. Si cette offre répond aux attentes de l’emprunteur, celui-ci doit la signer et la renvoyer par courrier. À cela s’ajoutent des pièces justificatives classiques pour une demande de crédit à la consommation.

Les autres informations à retenir

Comme il s’agit d’un prêt pour travaux de rénovation, il est nécessaire de joindre des devis si le projet est évalué entre 21 500 € et 75 000 €. L’emprunteur n’aura rien à justifier en dessous de cette fourchette. Toutefois, certains organismes prêteurs exigent une facture de matériaux, même si celle-ci ne correspond pas à la totalité du montant souhaité. À compter de la date de la signature de l’offre, l’emprunteur dispose d’un délai légal de rétractation de 14 jours. Pendant ce temps, l’établissement bancaire examine son dossier. Il songe essentiellement à vérifier sa solvabilité en estimant son taux d’endettement comparé à ses revenus. Si l’emprunteur reçoit une réponse positive, cette dernière est définitive dès que le délai de rétractation est achevé. Les fonds sont alors débloqués et versés directement sur son compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.