Malgré le renforcement de la sécurité numérique beaucoup de personnes demeurent septique sur la sureté des transactions. Pourtant les banques en ligne vous font économiser du temps, mais aussi de l’argent sur les différents frais bancaires. Les offres des banques en ligne sont toujours moins chères que celles d’une banque classique. Pourquoi me diriez-vous ? Tout simplement parce que vous n’avez aucuns frais d’agence à payer dans le cadre des crédits en ligne. Explications.

Quelles sont les menaces sur la sécurité des crédits en ligne ?

Tout d’abord, quand on parle de sécurité des crédits en ligne cela implique aussi sécurité des banques en ligne. Contrairement aux croyances, les risques qu’encourent les banques en ligne sont les mêmes que ceux encourus par les banques dites classiques. En effet, ces deux types de banques ont tous deux accès à internet pour la gestion et la consultation des comptes.

Quand on parle d’internet donc, la plus grande menace c’est bien sûr le piratage. Des opérations bancaires sensibles comme les virements peuvent donc en être les cibles. Dans ce cas-là par exemple qu’il s’agisse d’une banque en ligne ou physique, la menace est toute identifiée.

Si l’on se place du côté des clients donc, là encore c’est sensiblement pareil. Le risque quand on fait une demande de prêt rapide en ligne c’est le vol d’informations personnelles (numéro de compte, codes bancaires…), mais aussi le détournement de fonds (quand une personne tierce parvient à prendre le contrôle de votre compte).

Quelles sont les méthodes que les personnes malveillantes utilisent ?

Pour parvenir à leurs fins, les pirates ont recours à des méthodes de plus en plus élaborées. La plus connue c’est celui du «Fishing» ou hameçonnage en français. En quoi ça consiste? Il s’agit de récupérer toutes les informations relatives à l’identité d’une personne.

Généralement sur votre ordinateur, vous allez taper au moins une fois les identifiants de votre compte bancaire (numéro de compte et code secret) qui seront plus tard stockés par défaut dans les mémoires de votre PC. Ce sera le cas par exemple quand vous allez faire la demande d’un petit crédit.

Les pirates en sont conscients, et pour récupérer ces données, ils font de l’e-mailing de masse. Si la plupart des destinataires ne sont pas dupes, ils arrivent parfois que certains mordent à l’hameçon. Ils ont ainsi accès à votre PC.

Le spyware ou le logiciel espion est aussi très utilisé. C’est la menace principale des systèmes informatiques des banques. Les logiciels malfaisants enregistrent les activités d’un ordinateur et transmettent les données au terminal du pirate informatique.

En dernier, il y a la menace du pharming. Le rôle clé est encore dévolu à un virus. Quand vous recherchez un site, vous serez redirigé vers un site en tout point identique à celui que vous recherchez, mais qui est en fait une copie très bien faite !

Quelles sont donc les mesures prises face à ces menaces ?

Pour la sécurité de vos transactions, les banques cryptent systématiquement les données qui circulent dans leurs ordinateurs. Le système SSL (Secure Stocket Layer) sécurise les échanges entre les ordinateurs de la banque et votre PC. À votre niveau aussi, vous devez avoir un système de sécurité à jour (un bon antivirus suffira dans la plupart des cas). Ce système est difficile à hacker, car les banques utilisent un système avancé d’authentification des clients.

La sécurité des banques en ligne est donc très difficile compromettre, tant qu’on est vigilant. Effectivement, le risque principal se situerait plutôt au niveau du client. Quand vous devez saisir des informations sensibles, il faut être prudent.