Depuis le 1er janvier 2018, conformément à la loi Bourquin, toutes les personnes ayant souscrit un prêt immobilier sont en mesure de changer de contrat d’assurance de prêt tous les ans, à la date d’anniversaire dudit contrat. En quoi donc le changement d’assurance emprunteur est-il avantageux? Éléments de réponse.

assurance crédit immobilier

De bonnes raisons de changer un contrat d’assurance emprunteur

Déjà, en 2010, la loi Lagarde prévoit la mise en place de la délégation d’assurance et la loi Hamon en 2014 permet aux emprunteurs de résilier leur contrat de prêt dans un délai d’une année après la signature. La loi Bourquin du 1er janvier 2018 offre encore plus de perspectives de liberté aux emprunteurs en leur permettant de changer annuellement d’assurance de prêt à chaque date anniversaire du contrat. Désormais, les emprunteurs peuvent faire une simulation d’assurance emprunteur tous les ans pour trouver la meilleure offre. En effet, changer de contrat d’assurance de prêt peut permettre de réaliser des économies substantielles dans la mesure où le souscripteur par exemple, devient cadre, ou voit sa carrière évoluer, puisque les primes d’un salarié-cadre sont moins onéreuses que celles d’un salarié non cadre. Changer de contrat d’assurance de prêt permet également à un emprunteur concerné par le regroupement de crédits de bénéficier d’une offre adaptée à son profil et à ses finances grâce à la délégation d’assurance de prêt. Par ailleurs, il est aussi conseillé pour le souscripteur de changer de contrat d’assurance de prêt lorsque son état de santé s’améliore. En effet, la délégation d’assurance lui permettra de bénéficier d’une réduction de primes ou la suppression intégrale des exclusions de garantie grâce à une situation médicale favorable. Ainsi, le souscripteur peut bénéficier jusqu’à 60 % de réduction sur les primes d’assurance.

Les avantages de faire une simulation d’assurance emprunteur

Pour rappel, une assurance emprunteur représente jusqu’à 40 % du coût d’un prêt immobilier, faire une simulation permettra à l’emprunteur de se faire une idée sur le montant qu’il aura à dépenser pour son assurance de prêt. En fonction du résultat, l’emprunteur sera en mesure de calculer sa capacité de remboursement avant de négocier le coût de son prêt immobilier auprès de son banquier. Faire une simulation d’assurance emprunteur permet également de faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies d’assurance qui proposent des critères de tarification différents en fonction de leur stratégie commerciale et du type de clients qu’elles visent. Toutefois, il faut retenir que l’emprunteur doit choisir une assurance qui propose les mêmes garanties que celles proposées dans le contrat groupe de la banque prêteuse. Pour simuler une assurance emprunteur, il faut se rendre sur un site spécialisé puis remplir 3 champs d’information : le montant du prêt à assurer, la durée du prêt puis le taux d’assurance. Tout de suite après, le souscripteur obtient la valeur estimative de ses redevances mensuelles et le coût de son assurance emprunteur.