Vous avez fait vos calculs et, pour votre projet immobilier, vous souhaitez emprunter 180 000 euros ? Pour savoir s’il n’est pas risqué d’emprunter une telle somme, les banques se basent sur de nombreux facteurs. Le plus important est bien évidemment vos revenus. Ainsi, si vous vous demandez quel salaire il faut avoir pour emprunter 180 000 euros, lisez cet article !

Les différentes conditions pour emprunter 180 000 euros

Ça y est, vous avez décidé de vous intéresser à votre projet immobilier, et sachez désormais combien vous souhaitez emprunter à votre banque. Votre demande de crédit sera de 180 000 euros. Cependant, il faut savoir que votre banque se base sur certains critères afin de vous accorder cette somme.

Quel salaire pour emprunter 180 000 euros ?

Le principal facteur pour qu’une banque accepte votre demande concerne votre salaire. Selon Papernest, plus que vos revenus, c’est surtout le fait que celui-ci soit stable qui intéresse les banques. Si vous êtes en CDI, vous aurez bien plus de chances de voir votre demande de crédit accordée.

Maintenant, afin de savoir quel salaire avoir pour emprunter 180 000 euros, il faut savoir que celui-ci évolue en fonction de la durée de votre prêt. Plus il sera long, plus vos revenus mensuels requis seront faibles. Pourquoi cela ? Tout simplement car les mensualités seront beaucoup plus étendues dans le temps, et donc plus faibles.

Pour emprunter 180 000 euros, le guide expert Papernest a établi un tableau. Ainsi, on peut évaluer le revenu requis à :

  • 4 545,45 € pour un prêt de 10 ans, avec une mensualité brute de 1 500 € ;
  • 3 030,30 € pour un prêt de 15 ans, avec une mensualité brute de 1 000 € ;
  • 2 272,73 € pour un prêt de 20 ans, avec une mensualité brute de 750 €.

Si vous souhaitez connaître votre capacité d’emprunt, il est possible néanmoins d’utiliser un simulateur qui vous indiquera le montant maximum que vous pouvez emprunter.

Quelle situation pour emprunter 180 000 euros ?

Comme indiqué plus tôt, la stabilité est le critère le plus important pour les banques. Ainsi, au-delà de votre salaire, d’autres facteurs entrent en compte sur votre demande :

  • La stabilité de votre travail ;
  • La stabilité de votre vie personnelle ;
  • Les enfants à charge ;
  • Votre santé…

Ainsi, une personne en CDI et vivant seul aura plus de chance de voir sa demande d’emprunt de 180 000 euros acceptée qu’un travailleur en CDD et ayant des enfants à charge. Ces deux situations font que les deux personnes ne pourront pas forcément rembourser la même mensualité. Évidemment, ces données ne sont pas chiffrables, mais les banques préfèrent jouer la carte de la sécurité.

Enfin, les banques s’intéressent à ce que l’on appelle le « reste à vivre » d’un foyer pour accorder une demande de prêt. Cela correspond à la somme restante après déduction des différentes mensualités. Cela permet de connaître le niveau de vie du foyer, et donc de savoir si le prêt pourra être remboursé sans accroc.

Faire appel à un courtier pour emprunter 180 000 euros

Maintenant que vous savez quel salaire avoir pour emprunter 180 000 euros, sachez qu’il vous faudra un bon dossier pour faire votre demande. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un courtier immobilier.

Cet expert vous accompagne de A à Z dans votre projet. Il vous aide à préparer tous les documents nécessaires à votre dossier, ainsi que vos arguments afin de convaincre les banques. Également, le courtier immobilier, fort de son réseau et de son expérience, peut vous trouver la banque vous proposant le taux d’intérêt le moins élevé. En effet, pour se rémunérer, ces établissements appliquent à votre prêt des intérêts, qui s’expriment en pourcentage. Ce montant dépend des banques, ainsi il peut être très intéressant de les comparer avant de contracter avec votre banque actuelle. Pour en savoir plus sur son rôle, cliquez ici.